Le titre de The Economist est moins prudent.

Pour ce magazine, le retrait des troupes américaines a eu pour conséquence l’augmentation des tensions religieuses. La force armée américaine permettait de tenir en respect les trois principales composantes de la société iranienne (sunnite, chiite et kurde) qui sont depuis le 18 décembre privées de cette protection. La question que pose l’article de The Economist semble être celle-ci : que faut-il préférer : la sécurité ou la liberté ? Et contrairement à l’idée qui veut que l’une s’oppose nécessairement à l’autre, n’y avait-il pas possibilité de penser – en Irak et dans ce contexte d’affrontement religieux – la sécurité comme condition de la liberté ?

Vous pouvez lire cet article sur le site de The Economist, en parallèle du film Agora d’Alejandro Amenabar, mais également du fameux texte de Thomas Hobbes au chapitre XIII du Léviathan, texte que vous trouverez par exemple dans votre manuel de philosophie p.171 (il s’agit du texte 1 : La guerre naturelle de chacun contre tous).

Ceci pourrait aussi vous intéresser ...