La contrainte budgétaire : Les dépenses  d’un ménage sont limitées par le prix des produits et sont limitées par ses ressources actuelles et futures.

C’est donc aussi une contrainte temporelle. Un  vieux milliardaire peut estimer que ses choix sont limités non par l’argent mais par le temps. Dans le cas d’un jeune chômeur, en revanche, ses choix seront limités par le manque d’argent et non par le temps.

Remarque : si les ressources étaient illimitées, elles n’auraient pas de prix.

Puisque les ressources sont rares, on ne peut pas tout obtenir simultanément ; il faut donc faire des choix, c’est-à-dire renoncer à quelque chose pour obtenir autre chose. Dans un monde de rareté où il est impossible de tout obtenir à la fois, toute décision implique un sacrifice, un manque à gagner. On parle donc de coût d’opportunité : ce à quoi l’on renonce pour obtenir une chose. Par exemple, le coût d’opportunité de l’épargne est la non consommation immédiate.

 

Synthèse : Les choix des individus sont encadrés par leur contrainte budgétaire. Celle-ci définit le maximum de consommations possibles en fonction des prix des marchandises et des revenus. La valeur d’un bien est fonction de celle des autres biens, c’est donc le prix relatif qui est important.

Illustration :  World on discount

Vous êtes ici :

PARTIE 1 : LA PRODUCTION

CHAPITRE 1: Dans un monde aux ressources limitées, il faut faire des choix

Ceci pourrait aussi vous intéresser ...