On appelle “libertés publiques” l’ensemble des droits et des libertés individuelles et collectives garantis par les textes législatifs et donc par l’Etat. Les libertés ne sont dites publiques que si l’Etat intervient pour les reconnaitre et les aménager, quel que soit l’objet de cette liberté.

Les libertés publiques sont donc une traduction dans le droit positif des Droits de l’homme et des droits fondamentaux.

En France, le cadre général des libertés publiques peut être défini en s’appuyant sur :

On peut les classer ainsi :

  • liberté de la personne : droit à la vie, liberté de circulation, de domicile, garantie contre les arrestations ou la détention arbitraire,…
  • liberté d’association, de réunion, de manifestation,…
  • liberté d’opinion, d’expression de croyance, de pensée, de la presse,…
  • liberté économique : d’entreprendre, de propriété, de travail, syndicale, de grève,…

REMARQUE IMPORTANTE L’organisation d’élections libres est souvent présentée à juste titre comme un des éléments constitutifs de la démocratie libérale.

Ceci pourrait aussi vous intéresser ...