…Vous êtes dans THEME 1 : LE SYSTEME POLITIQUE DEMOCRATIQUE -> CHAPITRE 2 : La compétition politique en démocratie -> 2. L’évolution de la vie démocratique

-> Image issue du blog informaction.info

4.1  Démocratie représentative et démocratie directe

La démocratie représentative tire sa nécessité de la difficulté de mise en œuvre d’une démocratie directe dans un grand pays. Cependant, aujourd’hui, la plupart des pouvoirs politiques sont détenus par une élite minoritaire : nos représentants politiques ne sont pas représentatifs de la société. De plus, les mandats de nos élus ne sont pas contraignants : ils ne sont pas obligés de respecter leurs promesses électorales.

4.2  Les autres formes possibles de la démocratie : démocratie participative et démocratie délibérative

 

Pour pallier les défauts de la démocratie représentative, certaines innovations ont été proposées :

  • la démocratie participative : l’objectif est d’impliquer davantage les citoyens à la prise de décision (principe de la co-décision), notamment au niveau local : exemple : comité consultatif, référendum local. Les inconvénients de ce système sont que les décisions citoyennes n’ont pas d’effet contraignant sur les décisions des élus ; de plus, tous les citoyens n’y participent, on retrouve le plus souvent des personnes déjà fortement engagées et tout le monde n’a pas nécessairement les capacités techniques de se positionner sur chaque problème soulevé. Enfin, l’organisation de ces consultations a un coût financier et logistique non négligeable.
  • la démocratie délibérative : il s’agit de l’organisation de débat public dans le but d’informer les citoyens et d’aider les élus à mieux prendre leurs décisions. Cela a pour inconvénient de bien souvent retarder le temps de décision des politiques.

 

La désobéissance civile est un mode de participation extrême, puisque c’est une forme de lobbying extrême, l’objectif étant l’hyper-médiatisation de l’évènement. La désobéissance civile consiste à désobéir ouvertement à des lois au nom des valeurs démocratiques et de la justice : exemples : les faucheurs d’OGM, le manifeste des « 343 salopes »,…