3.1 Nouveaux acteurs, enjeux et stratégie

Un mouvement social est une action collective protestataire de grande ampleur. Dans les sociétés contemporaines, on peut identifier l’apparition de nouveaux conflits moins centrés sur le travail mais sur de nouveaux enjeux avec de nouveaux acteurs et stratégies. Mais avec la crise économique, il semblerait qu’il y ait un retour des conflits du travail.

a/ Nouveaux acteurs

Nouveaux acteurs ne se rassemblent pas autour d’une appartenance de classe, ou PCS, mais autour d’une cause commune pour lutter pour des intérêts collectifs, sur une structure associative souvent éphémère. Ils font souvent appel à des personnes célèbres.

b/ Nouveaux enjeux

Mouvements sociaux moins centrés sur le monde du travail, mais sur enjeux plus globaux, sur des grandes valeurs.

Selon A. Touraine, les NMS, qu’il appelle « mouvements culturels », ne concerne plus majoritairement la sphère du travail, de la production et de l’économie ; ils portent surtout sur des grandes valeurs, sur la culture et sur des pratiques sociales.

En effet, l’élévation du niveau de vie conduirait les nouvelles générations à un moins grand attachement aux valeurs matérialistes et les revendications seraient alors plus qualitatives, plus globales, plus symboliques

Mais il existe encore de mouvements sociaux centrés sur des catégories concrètes qui vont défendre des intérêts particuliers.

c/ Nouvelles stratégies

L’objectif est d’occuper l’espace public en utilisant les médias comme contre pouvoir, c’est donc plus protestataire. Les NMS essayent de faire pression sur l’opinion publique et le pouvoir politique. Ils utilisent Internet comme outil central dans la coordination des actions, et comme source et moyen d’information et de diffusion d’une contre idéologie. Ils fonctionnent en réseau avec Internet, c’est-à-dire en structure décentralisée avec un espace d’autonomie important.